Le Centre Social La Passerelle

Association d’accueil de loisirs les mercredis et vacances scolaires, accueil périscolaire, restauration scolaire.

Le Centre Social la Passerelle dispose d’un Contrat Educatif Local (C.E.L), qui est un dispositif contractuel signé entre la Communauté de Communes, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et le Conseil Général. Le contrat éducatif local vise à mieux articuler le temps scolaire et le temps libre de l’enfant, en mobilisant tous les partenaires responsables de l’éducation des enfants et des jeunes.

Il y existe également un secteur famille, avec ateliers pour parents et enfants, mais aussi des ateliers pour adultes.

 

CCAS

Un Centre communal d’action sociale (CCAS) de Châtillon est un établissement public communal intervenant principalement dans divers domaines :

  • l’aide sociale légale qui, de par la loi, est sa seule attribution obligatoire ;
  • l’aide sociale facultative et l’action sociale, matières pour lesquelles il dispose d’une grande liberté d’intervention et pour lesquelles il met en œuvre la politique sociale déterminée par les élus locaux ;
  • l’animation des activités sociales.

Par exemple : le placement en maison de retraite, aide pour des aides ménagères, traitement de demande sociale spécial. Il organise également le repas du CCAS qui offre aux retraités à partir de 74 ans un repas à l’espace Bel Air.

Existant de plein droit à l’échelon local et dont la compétence s’exerce uniquement sur le seul territoire de la commune, le Centre communal d’action sociale est une personne morale droite publique. Bien qu’enfermée dans une spécialisation assez étroite, il a une autonomie de gestion, même s’il est rattaché à une collectivité territoriale.

Un CCAS, comment ça marche ?

Pour remplir la tâche qui lui est impartie, le Centre communal d’action sociale dispose d’un organe de gestion : le conseil d’administration, et de moyens propres. Il se réunit en commission et délibère sur les aides à apporter. Il facilite les démarches des personnes en difficulté et intervient dans les procédures d’admission à l’aide sociale légale et possède aussi la capacité d’attribuer des aides sociales facultatives.

Le Conseil d’administration :

Mr le Maire Patrick MATHIAS :

Elu président de droit du CCAS

8 membres, élus en son sein par le Conseil Municipal

8 membres nommés par le Maire, dont 4 obligatoires :

Commission CCAS