Accueil du site > Labels > Villes Fleuries

Villes Fleuries

Contenu de la page : Villes Fleuries

http://www.villes-et-villages-fleuris.com

Riche de plus de 50 ans d’histoire, le label des villes et villages fleuris mobilise près d’un tiers des communes françaises, 4 031 d’entre elles sont labellisées.

Evoluant avec les attentes des citoyens, le label s’engage aujourd’hui sur les enjeux tels que la qualité de l’accueil, le respect de l’environnement et la préservation du lien social.

Le label Villes et Villages Fleuris a pour objectif de valoriser les communes qui œuvrent à la création d’un environnement favorable à l’accueil et au bien être des habitants et des touristes.

Il récompense les actions menées par les collectivités locales en faveur d’un patrimoine végétal et naturel propice à l’amélioration de la qualité de vie.

La démarche consiste à attribuer une série de quatre fleurs qui correspondent à quatre niveaux identifiés par un référentiel d’évaluation. Ces fleurs sont apposées sur une signalétique spécifique représentée par un panneau à l’entrée de la commune.

Critères

Le label Villes et Villages Fleuris reste attaché au symbole de la fleur mais son champ d’action est aujourd’hui beaucoup plus large.

Il récompense les actions coordonnées par les collectivités locales pour aménager un environnement favorable à la qualité de vie des habitants et à l’accueil des touristes.

Le label garantit la qualité de la démarche et valorise les communes qui l’obtiennent.

L’attribution du label Villes et Villages Fleuris s’effectue sur la base d’une série de critères définis par le CNVVF.

  • La motivation pour l’obtention du label.
  • La démarche globale de valorisation communale par le végétal et de fleurissement.
  • Les actions d’animation et de promotion de cette démarche auprès de la population, des touristes et des acteurs pouvant être concernés.
  • La présentation du patrimoine végétal et du fleurissement.
  • Les modes de gestion mis en place pour entretenir ce patrimoine en respectant les ressources naturelles et la biodiversité.
  • Les actions complémentaires mises en oeuvre pour favoriser la qualité des espaces publics (mobilier, voirie, façades, enseignes, propreté...).
  • La cohérence des aménagements paysagers et de leur gestion selon les différents lieux de la commune.